La déficience intellectuelle au sein du discours médical canadien (1956–1972)

Hubert Larose-Dutil, membre étudiant de notre Unité, publiera dans le prochain numéro du Bulletin canadien d’histoire de la médecine un article intitulé « “ full and useful lives ” : La déficience intellectuelle au sein du discours médical canadien (1956–1972) ». Cet article, dont vous trouverez le résumé ci-dessous, est déjà accessible sur le site de la revue : https://www.utpjournals.press/doi/full/10.3138/cbmh.462-072020

Résumé de l’article : Les articles publiés entre 1956 et 1972 au sein du Canadian Medical Association Journal (CMAJ) et du Canadian Psychiatric Association Journal (CPAJ) témoignent d’un certain intérêt de la communauté médicale canadienne pour le retard mental au cours de cette période. Celle-ci se préoccupe tout particulièrement du poids économique que représente – d’après elle – le « retardé mental » et de la capacité de ce dernier à atteindre une autonomie suffisante pour être productif. Dans cet article, nous mettons en lumière l’ambition de disciplinarisation du retardé mental qui transparaît du corpus analysé. Nous analysons d’abord les propos tenus sur le diagnostic de retard mental, puis ceux portant sur les traitements, les soins et les services jugés pertinents. Enfin, nous examinons le discours véhiculé dans les deux revues sur les échecs de l’entreprise médicale d’autonomisation et de majoration économique du retardé mental.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s