Une vocation émancipatrice

Notre directrice Marie-Claude Thifault et notre coordonnateur Alexandre Klein ont publié sur le site Nursing Clio un article (en anglais) sur le nursing comme source d’émancipation féminine dans le Québec du XXe siècle. Autour des histoires de Sœur Augustine et de Charlotte Tassé, ils démontrent que loin de l’image de femme soumise qui colle aux infirmières, leur vocation pouvait aussi être une occasion d’émancipation‧ L’article est à découvrir ici.

Image: Soeur Augustine, Directrice de l’école de gardes-malades avec des graduées en 1926. Hôpital Saint-Jean-de-Dieu. (Source: The Providence Archives, Montréal)


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s