Deuxième rencontre du groupe de soutien URHN-SCHM

Notre Unité s’est associée à la Société canadienne d’histoire de la médecine pour offrir un espace de rencontres et de discussion autour de projets de rédaction en cours aux étudiant‧e‧s diplômé‧e‧s et chercheur‧e‧s dont les travaux traitent de l’histoire de la médecine et de la santé.

La deuxième rencontre aura lieu le 27 avril prochain à 12h (EST) autour de deux présentations touchant à l’histoire de la santé vue par le prisme du genre.

Pour obtenir le lien Zoom , écrire à nhru@uottawa.ca

Résumés des interventions :

La sphère féminine à l’épreuve de l’expérience : La polyvalence des femmes médecins en Chine du Sud à la fin du 19e et au début du 20e siècle

Kim Girouard

Chercheuse postdoctorale en histoire de la médecine au sein du Département d’innovation en éducation médicale de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa, mes recherches, qui s’articulent autour de la médicalisation de la maternité et de la féminisation de la profession médicale en Chine du Sud à la fin du 19e et au début du 20e siècle, mobilisent les approches genrée et postcoloniale de l’histoire de la médecine et de la santé.

Le projet que je présente ici est destiné à devenir l’un des chapitres de la monographie sur laquelle je travaille actuellement, dans laquelle j’explore le rôle qu’ont joué les femmes – soignantes comme patientes, professionnelles comme profanes – dans le développement de la médecine scientifique au Guangdong. J’y examine précisément l’expérience des femmes médecins – missionnaires nord-américaines, ainsi que chinoises chrétiennes et non-chrétiennes – afin de déconstruire les mécanismes discursifs et structuraux qui les ont reléguées au rang de professionnelles de second ordre cantonnées à la sphère féminine et au rôle d’accoucheuse. L’analyse attentive de la pratique médicale de ces femmes révèle que leur expérience débordait largement les domaines typiquement féminins et était loin de se limiter à la pratique des accouchements. Sans grande surprise, elles ont traité des problèmes de santé de toutes sortes. Elles ont également pratiqué divers types de chirurgies, des plus simples aux plus complexes, certaines leur ayant même valu d’être célébrées dans toute la Chine. En plus d’entretenir une pratique médicale diversifiée, ces femmes ont aussi été des figures de proue du développement d’initiatives, de structures et de politiques de santé publique, non seulement à l’échelle régionale, mais aussi dans certains cas nationale. En somme, ce que je souhaite démontrer à travers ce chapitre, c’est que bien qu’elles n’aient pas été perçues ni reconnues comme telles, dans les faits, les femmes médecins du Guangdong ont incarné non seulement l’expertise, mais aussi la polyvalence médicale.

Les « thérapeutiques de choc ». Quels usages féministes des archives de la psychiatrie ?

Coline Fournout

Pour cette rencontre du groupe de soutien URHN-SCHM, j’aimerais présenter un article en cours d’écriture pour une revue féministe d’études sur le genre. À la croisée de l’histoire de la psychiatrie et de la philosophie féministe, cet article porte sur les « thérapeutiques de choc », dont il cherche à éclaircir la logique thérapeutique en recourant au prisme du genre. En particulier, j’examine la distribution genrée des techniques et gestes de soin, les notions de « maternage » et de « régression » dont les psychiatres se servent pour justifier cette distribution, et les imaginaires épistémologiques dont relève une telle justification. Mes sources sont un ensemble de publications scientifiques et médicales qui portent sur les techniques de choc, et les journaux intérieurs de deux hôpitaux psychiatriques français. Mon objectif n’est donc pas de déterminer le genre des patient·e·s qui ont été soumis·e·s à ce type de traitement, mais de voir comment la norme de genre est produite au travers de dispositifs thérapeutiques. Je conçois cet article comme une réflexion sur les usages féministes possibles des archives de la psychiatrie, ce dont j’espère discuter avec vous !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s